Les élèves de Robert MASSON

naturopathie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 pas une maladie: la contraception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
diaphane



Féminin Nombre de messages : 36
Age : 41
Localisation : Tarn et Garonne
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: pas une maladie: la contraception   Mer 10 Nov - 11:15

Bonjour,

J'ai un soucis et je ne suis pas la seule: il est beau à la naturopathie de n'être pas anti-vie mais malgré tout on ne peut pas faire l'impasse dans une relation tenue d'avoir une contraception.
alors s'il faut éviter la pilule, le stérilet, si on ne peut pas tjs mettre le préservatif et si le fait de savoir que le retrait n'est pas sans risque, que reste-t-il?
J'ai entendu la methode Billing mais ça semble plus compliqué qu'il n'y paraît et mérite un apprentissage: qui peut me renseigner sur cette méthode de façon concrète et pointue ou sur une autre méthode efficace?
Bon sujet sérieux vraiment, l'abstinence pas moyen non plus, c pas humain.

Par ailleurs concernant la méthode sympto-thermique j'aimerais savoir comment on peut la mettre en place quand on a en permanence des règles irrégulières ce qui arrive à bon nombre de femmes.

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Iris



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: pas une maladie: la contraception   Dim 28 Nov - 12:19

Bonjour Diaphane,

Je comprends tes questionnements car j'ai eu les mêmes. Trop de soucis de santé avec la pilule, pas envie de mettre un stérilet, ect....

Il existe des méthodes naturelles que la plupart des gens dénigrent alors qu'elles sont efficaces si on les applique de manière rigoureuse.

J'ai sauté le pas il y a quelques années en me lançant dans la Méthode d'Auto-Observation (MAO aussi appelée sympto-thermique). J'avais moi aussi des règles irrégulières, sachant qu'en plus je sortais de plusieurs années de pilule et qu'il fallait du temps pour que mon corps se remette en route normalement.
Hé bien, cette méthode est tout à fait adaptée aux personnes qui ont des règles irrégulières justement. On apprend à reconnaître les différentes phases de son cycle, on sait exactement où on en est, on comprend pourquoi les règles arrivent plus tôt ou plus tard sur tel ou tel cycle. Par contre, il est IMPERATIF d'être formé par une personne compétente avant de se lancer dans cette méthode. Il faut plusieurs cycles pour apprendre à interpréter les signes et on ne peut pas le faire en lisant simplement un bouquin, il faut absolument être guidé par quelqu'un d'expérimenté ! (à ma connaissance, il n'y a que l'association CLER Amour et Famille qui forme à cette méthode. C'est une association chrétienne à la base mais, rassure-toi, on ne m'a jamais parlé religion lorsque je me suis formée à la MAO).

Pour résumer rapidement la méthode: le cycle féminin se découpe en 3 phases à partir du début des règles: 1) une phase de latence non fertile qui est plus ou moins longue en fonction des femmes et en fonction des cycles chez une même femme (c'est la longueur de cette phase qui détermine la longueur du cycle et donc l'arrivée plus ou moins tardive des règles suivantes) ; 2) une phase fertile pendant laquelle a lieu l'ovulation ; 3) une phase post-ovulatoire non fertile. L'observation de la glaire cervicale permet de déterminer le passage de la phase 1 à la phase 2 et le suivi de la température permet de déterminer l'ovulation donc le passage de la phase 2 à la phase 3.
Une observation fine de la glaire cervicale et un suivi rigoureux de la température (prise toujours à la même heure, le matin au réveil avant d'avoir posé le pied par terre) donne des résultats sûrs. Perso, pendant les 2 ans où j'ai utilisé cette méthode, pas d'accident. Et au bout des 2 ans, lorsque mon compagnon et moi avons voulu un enfant, je suis tombé enceinte dès le premier essai (ben oui, cette méthode permet autant d'éviter une grossesse que de la favoriser). Même ma gynéco n'en revenait pas Shocked , lol !

La méthode Billings ne repose que sur l'observation de la glaire cervicale (qui change aussi d'aspect après l'ovulation). Mais là aussi, il faut être formée par quelqu'un de compétent. En ce moment, c'est plutôt cette méthode que j'utilise car difficile de faire un suivi correct de la température avec un bambin qui ne fait toujours pas ses nuits.... Rolling Eyes

Par contre, dans ces 2 méthodes, il y a abstinence quand même, lors de la phase fertile (ou utilisation de préservatif mais c'est déconseillé car ça peut fausser l'observation de la glaire cervicale). Mais on peut aussi faire câlin sans rapport....

Voilà. Désolée pour la longueur...Si tu as d'autres questions...

Iris
Revenir en haut Aller en bas
diaphane



Féminin Nombre de messages : 36
Age : 41
Localisation : Tarn et Garonne
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: pas une maladie: la contraception   Mar 21 Déc - 12:59

Bonjour Iris, désolée pour le retard j'ai été dépassée par le quotidien...

Donc j'ai décidé de me former à la méthode billings et même d'en faire mon mémoire pour une autre école. Je suis plongée dans le livre que je trouve fort intéressant et j'ai contacté un couple de formateurs non loin de chez moi car effectiviement je pense que sans formation on ne peut pas vraiment se lancer dans cette méthode et encore moins la conseiller...

La méthode sympto-thermique est jugée non fiable car on peut très bien être malade, avoir une température qui change en fonction de la température externe;;;la méthode billings est plus "carrée". J'aime m'y intéresser car on apprend effectivement à bien se connaître et cela suppose un engagement du conjoint: je suis en train de lui en parler mais c'est un peu "tue l'amour" au départ de parler de "glaire cervicale" lol ! mais bon.

Par contre c'est effectivement contraignant parce que demander à mon ami l'abstinence c'est le frustrer jusqu'au bout du nez;;;mais comme il ne veut pas non plus que je prenne la pilule...
Après il parle aussi de coit, de préservatif, il ne comprend pas pourquoi dans les périodes de fertilité il ne pourrait pas faire ça...ça a un risque, ça modifie la glaire, mais bon, je comprends ses propositions, à moi de trouver comment lui expliquer...

voilà, j'ia aussi entendu en complément du test LH en pharmacie: tu l'as utilisé ?

Ensuite j'ai effectivement de longs cycles irréguliers et je n'arrive pas du tout à sentir le jour de l'ovulation, donc je commence un petit carnet justement pour être attentive à mes changements...
ils sont nombreux: j'ai été en aménorrhée pendant plus de 20 ans, cette relation est nouvelle pour moi , donc mon corps "s'éveille" même si j'ai 35 ans;;;donc il y a du boulot !

bises et bonnes fêtes ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Iris



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: pas une maladie: la contraception   Sam 26 Fév - 1:15

Bonjour Diaphane,

Je te réponds vraiment avec beaucoup de retard, je suis sincèrement désolée...

Pour la méthode sympto-thermique, effectivement, il y a des conditions particulières pour l'utiliser. Et notamment, lorsqu'on est malade, on ne peut pas se fier à la mesure de la température. Mais on t'explique tout ça lorsque tu fais la formation donc tu es au courant de ses limites. Néanmoins, lorsque tout va bien, c'est une technique tout à fait fiable. Concernant les variations de température externe, je ne pense pas que cela perturbe l'utilisation de cette méthode. Pour avoir utilisé cette technique pendant plusieurs années, la mesure de la température interne est relativement stable, si on prend bien la mesure toujours à la même heure, avant de bouger et se lever. Les légères variations que l'on observe sont minimes comparées à la brusque augmentation lors de l'ovulation. Du coup ça se repère très bien. Il y a parfois des exceptions mais, en formation, on t'apprend aussi à interpréter les courbes de température bizarres.

Par contre, je n'ai jamais utilisé le test LH vendu en pharmacie. Ce type de test peut être intéressant si on a besoin d'un élément supplémentaire pour être plus sûre mais ça revient quand même cher.

Bonne continuation et bonne découverte de la méthode Billings !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pas une maladie: la contraception   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
pas une maladie: la contraception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la maladie génétique de ma fille !
» Maladie Méconnue : Déficit ALPHA1 ANTITRYPSINE
» 3 formes de remède pratiqué par le Prophète pour la maladie
» Mal et maladie
» La foi une maladie mentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élèves de Robert MASSON :: Pathologies :: Les maladies de l'appareil génital et urinaire-
Sauter vers: