Les élèves de Robert MASSON

naturopathie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des allégations qui font la loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rome



Féminin Nombre de messages : 70
Age : 42
Localisation : 59
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Des allégations qui font la loi   Mer 10 Mar - 18:26

SOIGNEZ-VOUS.COM
Auteur: Paul Dupont
Date: Jeudi 4 mars 2010

N’y aurait-il que les médicaments qui soignent ? C’est ce que voudrait nous faire croire l’Autorité européenne de sécurité des aliments. Une autorité qui a été créée pour encadrer les allégations santé des compléments alimentaires. Au cours de ce mois de janvier 2010, nous saurons ce que l’on peut dire ou non dans le domaine des aliments et des plantes. Une tâche bien délicate pour ces experts. Car un siècle de pétrochimie leur a inculqué la croyance que seuls les médicaments de synthèse sont censés avoir une action sur la santé.

Et il ne faudrait surtout pas laisser croire au public que les aliments sont des médicaments ! Tout sera donc bien encadré et surtout on ne pourra plus se soigner avec autre chose que des drogues chimiques. Par exemple, il ne faudra plus dire que les carottes ou les myrtilles sont bonnes pour la vue, même si c’est vrai. Puisque personne n’est allé le prouver par une publication scientifique, l’allégation devient illégale. Par contre, on pourra vous vendre de la purée de carottes enrichie avec des molécules de synthèse qui elles, bien sûr, auront été testées. Là, croyez-moi, il y aura des preuves ! Nous appelons déjà cela les « alicaments » !

Les tenants du tout-médicament peuvent donc se rassurer, près de 80 %
des demandes d’allégation santé pour les plantes ont déjà été rejetées. Pourtant, l’idée de départ est bonne car elle vise à protéger le consommateur contre des produits potentiellement dangereux, et il y en a. Derrière le terme de complément alimentaire se cachent aussi des molécules de synthèse qui agissent comme des médicaments avec des effets certainement néfastes pour la santé. Il faudra donc y inclure à mon avis les alicaments.

À moins que nous ne soyons devant une sorte de duperie. Et que le but inavoué de la nouvelle réglementation soit de permettre aux industriels de faire main basse sur tout un pan de l’économie qui ne cesse de croître. Alors, d’un côté on vous sert sur des plateaux de télévision les propos de quelque grand spécialiste de la nutrition qui critique les compléments alimentaires. De l’autre, on commence à vous vanter les mérites de tel ou tel aliment enrichi en produit de synthèse ! À qui profite cette campagne de dénigrement sinon aux géants de l’industrie pétro-alimentaro-pharmaceutique ? Car, après avoir critiqué les plantes et les compléments, vous les verrez bientôt s’y intéresser. Simplement parce qu’il y a un « marché » à prendre et qu’il ne leur suffit plus de se gaver avec la « mise sur le marché » des médicaments. Reste à savoir si des campagnes de publicité suffiront à persuader les gens qu’il est bon de manger des carottes de synthèse ! 
Revenir en haut Aller en bas
 
Des allégations qui font la loi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allégations et les nutriments qui doivent être mentionnés
» Ces allégations sur le prophète sont elles vraies ?
» Réponses à Timothée sur ses allégations ...!
» Obligation faite aux imams d'alléger la prière
» Allées couvertes de Liscuis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élèves de Robert MASSON :: Divers :: Actualités diverses et réactions-
Sauter vers: