Les élèves de Robert MASSON

naturopathie
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 programme d'etudes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lianna44



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: programme d'etudes   Jeu 8 Jan - 14:57

Bonjour à tous et bonne année!
Je songe très serieusement en entamer un curus de naturopathie après celui que je suis actuellement en ayurveda. J'ai entendu de très bons echos de l'enseignement de M. Masson.
seulement, j'ai une interrogation à laquelle j'espère vous pourrez m'aider à répondre:
On parle de 10 techniques en naturopathie mais seulement quelques unes sont enseignées par M. Masson...Y-a-t-il une raison à cela? Par exemple, pas d'hydrologie ni d'iridologie...
Si l'on se réfère au programme de l'ecole DARGERE/MARCHESSEAU, le programme offre ces 10 techniques. N'y a t-il pas de lacunes si nous ne les suivont pas?
Merci infiniment pour votre reponse pr avance.
Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Christophe54



Masculin Nombre de messages : 93
Localisation : lille
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: programme d'etudes   Ven 24 Sep - 22:12

De la psychosomatique
à la somato-psychie
Édition juillet/août 2004
Un texte de Robert Masson, nd

[


Dans la compréhension de la genèse des maladies, il y a place pour de nombreuses interprétations. Il y a les partisans du tout somatique, tout s’expliquerait par des troubles fonctionnels ou des lésions somatiques, matérielles. Pour d’autres, les maladies auraient une origine psychique ou psychosomatique. Les psychotiques vivants dans leur monde hermétique sont en effet peu atteints ou non atteints par les infections, les cancers ou les maladies cardio-vasculaires. Nous estimons, quant à nous, qu’un système ou appareil organique peut être « touché » par la maladie et cette maladie pourra avoir une origine somatique, matérielle, soit une origine psychique « pure », soit psychosomatique, soit une origine somato- psychique.Il est dans la réalité des faits, impossible de systématiser.

Voici de nombreux exemples venant expliciter cette conception des maladies.

Les maladies de peau
Monsieur J est commerçant, épicier de quartier. Une grande surface s’installe pas très loin de chez lui. Son magasin se vide. Monsieur J ne peut faire face à ses échéances. Cela ne fait rien, monsieur J est un battant, le site est assez touristique. Il va faire une boutique de produits du terroir et des ballades à dos d’âne pour les enfants des touristes. Il est fier de se sortir de « l’ornière »…

Malheureusement sa femme le quitte dans ces moments difficiles. Monsieur J « baisse les bras » et fait une « poussée » de psoriasis sur les coudes, les genoux et le front dans la semaine qui suit le triste événement. Ce psoriasis est totalement d’origine psychosomatique.

Voici un bébé qui souffre du ventre et s’est couvert d’eczéma depuis qu’il n’est plus nourri au sein mais au lait artificiel. L’enfant a 3 mois maintenant.

Je conseille :
1. D’ajouter dans le biberon de l’huile de noix alvie (2 gouttes /kg/corporel), soit pour un bébé de 6 kgs, ajouter 12 gouttes d’huile de noix dans caque biberon.
2. Ne plus mettre de jus de fruits dans la bouillie de farine mais dans les biberons de lait.
3. De toujours cuire correctement les farines (10 à 15 minutes).

En 3 semaines, l’eczéma disparaît.
Cet eczéma était totalement d’origine nutritionnelle, c’est à dire somatique.

Bien sûr, il y a des cas plus complexes ou l’anamnèse est moins simple et les résultats moins sûrs.

La stérilité féminine
Geneviève, 23 ans et Jacques 25 ans : ce jeune couple est stérile. Le spermogramme de Jacques est tout à fait normal et les examens gynécologiques de Geneviève montrent des trompes perméables, un PH vaginal et utérin correct, une hormonologie parfaite.

Rien n’explique la stérilité sauf peut être que Geneviève, en son for intérieur (l’expression semble doublement convenir) ne souhaite pas d’enfant de cet homme qui la trompe sans vergogne.

De nombreux traitements sont faits, stimulations, traitements classiques et autres sans résultats…
Les années passent, le couple divorce.

Geneviève « refait sa vie » comme on dit. Elle est très heureuse avec son nouveau compagnon et en moins de temps qu’il n’en faille pour le dire, elle se trouve enceinte… elle a pourtant 35 ans… Il s’agissait de toute évidence d’une stérilité d’origine psychosomatique.

Madame L est stérile. Ses moyens financiers lui permettent d’être soignée par les plus grands spécialistes français de la stérilité pendant de longues années. Hélas, sans aucun résultat…

Elle a adopté une petite fille qui a maintenant huit ans. Madame L est près de la quarantaine quand je la reçois pour une fatigue intense.

Je lui conseille un réglage alimentaire précis et une cure d’huîtres sauvages (6 comprimés de POP par jour). Le POP est l’huître mollusque sans la coquille. Ce mollusque a une teneur unique en oligo-éléments et en particulier zinc- cuivre et vitamine B12.

Deux mois après, madame L était enceinte : grossesse, accouchement, allaitement parfaits; très bel enfant et en pleine santé.

Il pourrait s’agir d’une coïncidence mais cela n’en est pas une. En effet, j’eus par la suite de nombreux cas où les traitements classiques hormonaux, les stimulations, la psychothérapie furent sans résultats et où le réglage alimentaire et l’apport de POP permirent la grossesse après quelques mois seulement.

L’origine de cette stérilité était totalement somatique par carence nutritionnelle en protéines et surtout oligo-éléments.

Les maladies infectieuses
Jean est sportif de haut niveau. Il revient d’Afrique en pleine forme. Après un séjour de deux ans, il n’a eu aucun examen médical pendant ce temps. Ce dimanche, il reçoit des amis. Il dispute des parties de tennis et malgré l’absence d’entraînement pendant deux ans, il gagne de nombreuses parties, ses amis sont époustouflés.

Son entreprise décide de lui faire passer une visite médicale (indispensable lui dit-on avant d’occuper un nouveau poste).

Jean a 50 ans, sa tension est de 13/8, son cœur a 50 systoles/minute, sa musculature est impressionnante, son tube digestif est réglé comme une « boite à musique ». Le médecin lui dit : Ah, si je n’avais que des gens comme vous, je serais au chômage ! …

Mais, ajoute t-il, on va faire une prise de sang. Je me ferai envoyer les résultats par le labo, je vous convoquerai si cela s’avérait nécessaire. Jean vient de subir un examen médical, simple formalité à ses yeux. Il rentre chez lui et part faire un « petit » footing de 10 kms, car pour lui le sport, c’est sacré.

Quinze jours passent, il est convoqué par le médecin qui a un air soucieux. Monsieur, vous êtes séropositif ! Jean ne tient plus sur ses jambes, une sueur froide perle sur son front, son estomac est douloureux et « noué » ; il s’assoit et murmure :

-« Mais docteur, je suis en pleine forme, je « pète » le feu, ce n’est pas possible… »

-Hélas, monsieur SI, et il faut vous traiter énergiquement ! .

Deux mois ont passé, c’est un dimanche, les mêmes amis sont là, ils sont accueillis par madame, Jean est aux toilettes; il vomit (le traitement, vous comprenez !) dit la femme de Jean…

Enfin, Jean arrive. Il flotte un peu dans ses vêtements, le visage s’est creusé, les cheveux ont partiellement blanchi et surtout le regard, ce regard de battant a cédé la place à un regard de BATTU.

Certes, la toxicité du traitement y est pour quelque chose mais c’est le stress, l’angoisse folle insufflée par le médecin qui en deux mois a fait flamber la maladie et vieillit l’homme de dix ans…. L’après-midi, il a bien pris la raquette de tennis et malgré le fait que les amis rataient volontairement de nombreuses balles, il dut rapidement s’arrêter de jouer.

Dans ce cas, la flambée de la maladie, l’inhibition totale du système immunitaire sont absolument et incontestablement d’origine psychosomatique.

Revenons en Afrique dans une tribu très pauvre. Les enfants ont une alimentation très carencée, quasiment végétalienne. La rougeole sévit et s’est rapidement propagée, la mortalité est importante. Une autre tribu à quelques kilomètres de là où toutes les conditions de vie sont semblables sauf l’alimentation qui comprend de la viande (chasseurs), la rougeole sévit chez les enfants mais il n’y a aucune mortalité. Une contre expérience a été faite : on a donné des protéines animales à la première tribu : il n’y a plus eu de mortalité par la rougeole !

Cette fois, l’origine est totalement somatique pour ce qui concerne la gravité.

C’est la carence protéique qui ne permettait pas une immunité correcte par non-adéquation des anticorps spécifiques et autres éléments de la défense immunitaire élaborés à partir des protéines alimentaires.

Les maladies du psychisme
Un représentant de 40 ans en pleine santé aimant sa profession, n’ayant pas de soucis matériels et ayant une vie de famille heureuse, a tous les bonheurs de la vie (couple, enfants beaux et sains, argent, belle maison...). Il est heureux et le dit à qui veut l’entendre. Soudain, le malheur le frappe de plein fouet : Sa maison brûle et il perd sa femme et ses enfants lors de l’incendie.

L’homme accuse l’effroyable choc, il devient fou.

L’origine de la folie est ici UNIQUEMENT PSYCHIQUE.



ORIGINE SOMATO-PSYCHIQUE
Il y a une trentaine d’années en Russie, des médecins eurent l’idée de laisser jeûner des fous et autres malades atteints de troubles psychiques graves ; ces personnes refusaient de manger. Après ces jeûnes volontaires de 15 à 30 jours, les médecins « médusés » assistèrent à des améliorations, des guérisons partielles et parfois totales. Le jeûne agit essentiellement (mais non exclusivement) par 3 mécanismes :
1. le repos physiologique
2. l’activation des émonctoires
3. l’autolyse des tissus pathologiques


La détoxication, la détoxination et le rétablissement des connexions cérébrales par le jeûne n’ont pu avoir cet effet que lorsque la folie avait une origine somato-psychique.

Des nutritionnistes américains ont eu des observations non moins intéressantes : ils ont modifié l’alimentation de malades schizophrènes en chélatant (séquestration) de certains métaux et métalloïdes toxiques tel le plomb, le cadmium, le mercure et ils ont supplémenté l’alimentation en zinc, manganèse et vitamines du groupe B en particulier la pyridoxine (B6). A la suite de ces modifications alimentaires, ils eurent souvent des améliorations et parfois des guérisons(1). C’est bien la preuve que le sang véhicule des nutriments et des éléments toxiques capables de modifier le psychisme soit vers un plus mal (toxiques), soit vers un mieux (nutriments). Cela est parfaitement confirmé par le passage suivant extrait de la « la balance tropique »(2)

« Chaque espèce d’araignée tisse une toile qui lui est propre. Il est donc facile pour un connaisseur de déterminer l’espèce selon l’architecture de la toile. Si l’on enferme une araignée dans une cage de verre, elle tisse toujours sa toile habituelle et attend la mouche qui ne vient pas. Si après quelques jours de sevrage, on lui donne à boire le sérum du sang d’un malade schizophrène en crise, sa première toile étant détruite, elle en tissera une nouvelle ; mais cette nouvelle toile est complètement désordonnée, manifestement schizophrène »

Mais la preuve la plus éclatante de l’origine somatique de certains troubles psychiques nous est fournie par Manuel Berdoy (université d’Oxford) :
« Les rats infectés par la toxoplasmose (toxoplasma gondïï) ne fuit plus le chat mais se précipent vers lui pour se faire manger ! »

Il est intéressant aussi de savoir (p 162 « la balance tropique », je cite :
« Des essais effectués en collaboration C.C.JUNG (1950) avec injection intradermique d’endotoxines extraites de paracoli ont montré que ces endotoxines provoquaient des rêves cauchemardesques ou merveilleux selon les souches choisies.

Ces essais ont énormément impressionné le maître.

(1) Équilibre psychobiologique et oligoaliments de Carl. C Pfeiffer – Pierre Gonthier - Debard éditeur
(2) La balance tropique – Dr Dominique SENN – Cornelius Celsus éditeur

Robert Masson
Ex-enseignant en Faculté de Médecine Paris XIII –Département Naturothérapie
Directeur du C.E.N.A Centre Européen de naturopathie Appliquée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.naturopathe-germedevie.com/actualites/?mod=actu&c
 
programme d'etudes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme en orthoptie !
» Programme CSE durant le blocus
» Etudes de Médecine/Pharmacie en Ukraine
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Etudes aux USA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élèves de Robert MASSON :: Le CENA :: Les séminaires... :: ... de 1° année-
Sauter vers: